Recherche


Rechercher dans ce Blog


dimanche 16 novembre 2014

Seule

Dans la nuit à jamais seule
Tu marches sur le seuil

Les étoiles dans le ciel
Chantent pour tes oreilles


Tu dévoilles un sourire
Accompagné de son petit rire

Les étoiles sont des guides
À travers les yeux humides

Aucune raison de pleurer
Tu es et tu vas demeurer

Là, sèche tes larmes 
Et range tes armes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire