Recherche


Rechercher dans ce Blog


mardi 13 janvier 2015

Grandir

Petite tu te permettais tout
Tu jouais même dans la boue 
Maintenant tu es grande
Tu t'habilles, te parfume
Joliment avec de la lavande
Afin que de ton odeur nous eûmes
Tout souvenir dans l'esprit
Demeurant totalement épris
Tu veux désormais plaire
T'as pas trop à t'en faire
T'es une belle petite fleur
Le vent doucement te caresse
Les oiseaux t'effleurent
Ne fais rien pour que ça cesse
Sois toujours heureuse
Et bien sûr rieuse
Car je le vois pas loin
Ton père qui revient...


Écrit sur demande à une petite fille (et à sa mère) qui venait d'avoir un accident (pas trop grave) et qui a grandi sans son père ... 

Simplement pour faire sourire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire